Oceanis 37.1, le croiseur facile à vivre et à naviguer

Le chantier Bénéteau a présenté l’Oceanis 37.1 en septembre 2023. Ce voilier de 11 mètres qui se veut polyvalent, simple à naviguer et confortable, est un croiseur très agréable en mer, comme au port. Présentation d’un voilier de croisière signé Bénéteau.

L’Oceanis 37.1 sera présenté en première mondiale au Cannes Yachting Festival en septembre prochain. Les
visiteurs y découvriront un croiseur harmonieux et remarquablement polyvalent, facile à l’usage et confortable…

Une nouvelle conception pour plus de volume

Bénéteau Oceanis 37.1

Lorsqu’on observe son élégant profil, on ne soupçonne pas le remarquable volume de l’Oceanis 37.1. L’espace offert dans le carré est comparable à celui d’un voilier de 40 pieds ! La carène utilise le principe du tulipage, une nervure permettant de conserver des lignes fluides sous l’eau, offrant ainsi une puissance et une stabilité supplémentaires. Cela améliore également la rigidité de la coque, permettant de mieux maîtriser le poids et d’obtenir un gain appréciable de volume intérieur.

Le carré de l’Oceanis 37.1 est déporté à bâbord. Cette organisation permet d’offrir un espace permettant d’accueillir une méridienne et une table confortable pour six personnes. ce carré fait face à une cuisine américaine,en long. Globalement, l’espace de vie de l’Oceanis 37.1 permet à l’ensemble de l’équipage de circuler sans gêne. Le passage vers la cabine avant n’interfère pas avec les convives, et on y découvre un espace de repos offrant une vue imprenable sur l’horizon grâce aux deux larges hublots intégrés dans la coque.

Sur le même sujet:   Lagoon 43, un catamaran qui change du multicoque

L’Oceanis 37.1 est proposé en version deux ou trois cabines, avec deux ou trois salles de bain. En version avec deux salles de bains, le lit décalé contre la coque à tribord reste généreusement dimensionné. Dans la version standard, le lit double est de taille king size, et l’immense soute à l’arrière de la salle de bains est accessible depuis l’intérieur et/ou l’extérieur.

La sensation d’espace se confirme dans l’immense cockpit de plus de 3 mètres, offrant une grande liberté autour de la table centrale. Lorsque le bateau est au mouillage, l’accès à la mer est un véritable atout ! Une fois les sièges de barre relevés, un passage très large s’ouvre sur la plateforme surbaissée, garantissant à la fois la sécurité et la possibilité de profiter de baignades agréables.

Oceanis 37.1, un croiseur moderne

carré Oceanis 37.1

L’espace extérieur de l’Oceanis 37.1 est très ouvert, bénéficiant de l’absence de pataras, une configuration qui a connu un grand succès sur les modèles Oceanis 30.1 et 34.1. Le gréement, qui comporte deux étages (avec possibilité d’ajouter un mât enrouleur en option), est généreux et promet de belles performances à l’Oceanis 37.1. En version standard avec foc auto-vireur, l’accent est mis sur la facilité de manœuvre, tandis que la version First Line, équipée d’une grand-voile à corne et d’un génois (offrant 22% de surface supplémentaire), ravira les plaisanciers amateurs de bateaux réactifs.

Pour assurer une navigation sereine en un équipage réduit, toutes les manœuvres se font sur les deux winches situés à l’arrière. Seules les drisses sont concentrées autour du rouf. Une console de barre est positionnée à tribord et babord, regroupant tous les instruments nécessaires, y compris un traceur de 7 pouces.

plan oceanis 37.1

L’Oceanis 37.1 utilise de l’iroko, un bois africain qui remplace avantageusement le teck, comme revêtement de cockpit grâce à un nouveau procédé d’assemblage appelé Iro-Deck, développé par BENETEAU. Chaque lame est composée de plusieurs plis tranchés et contrecollés, ce qui assure une teinte homogène, une excellente durabilité et élimine le risque de fissures souvent associé aux ponts en bois massif.

Sur le même sujet:   Des écrans géant en 4K pour la navigation

L’Oceanis 37.1 s’adapte donc brillamment aux enjeux contemporains, tant sur le pont que du point de vue de sa motorisation. Pour répondre aux exigences de la plaisance décarbonée lors de croisières en eaux intérieures, l’Oceanis 37.1 est disponible en version électrique avec un pod de 12 kW et 10 kWh de batteries. Cela permet une autonomie de 2 heures à 5 nœuds entre deux charges, le tout sans émission et dans un silence respectueux de l’environnement.

Fiche technique Bénéteau Oceanis 37.1

CaractéristiquesMétriqueImpérial
Longueur hors-tout11,93 m39’2 »
Longueur de coque10,99 m36’1 »
Longueur de flottaison10,83 m35’6 »
Largeur de coque3,92 m12’10 »
Tirant d’eau long (fonte)2,10 m6’11 »
Poids du lest long1 800 kg3,967 lbs
Tirant d’eau court (fonte)1,63 m5’4 »
Poids lest court1 970 kg4,342 lbs
Tirant d’air16,60 m54’6 »
Déplacement lège6 864 kg15,128 lbs
Réservoir carburant130 L34 US Gal
Capacité eau douce355 L94 US Gal
Puissance moteur (standard)40 CV40 HP
Grand-voile classique37 m²398 sq/ft
Grand-voile enrouleur31 m²333 sq/ft
Foc auto-vireur23 m²248 sq/ft
Génois sur enrouleur (110%)30 m²323 sq/ft