Que manger lors d’un voyage au Cap-Vert?

La cuisine du Cap-Vert est un mélange d’influences africaines, portugaises et brésiliennes, résultant en des plats savoureux et colorés. La nourriture cap-verdienne est fraîche, simple et utilise souvent des ingrédients locaux. Alors, que faut-il goûter durant votre séjour au Cap-Vert ? Voici quelques recommandations.

La cachupa

La cachupa est un plat traditionnel du Cap-Vert et est considéré comme le plat national du pays. C’est un ragoût de maïs, de haricots et de légumes qui est souvent accompagné de viande ou de poisson. La cachupa est un plat simple mais savoureux, qui est généralement préparé lentement pour permettre aux ingrédients de bien se mélanger et d’absorber toutes les saveurs. Il existe deux types de cachupa : la cachupa rica et la cachupa pobre. La cachupa rica est faite avec des ingrédients plus riches, comme du poulet, du porc ou du bœuf, tandis que la cachupa pobre est une version plus simple, souvent préparée sans viande. Dans les deux cas, la cachupa est un plat très nourrissant et copieux qui est souvent servi pour le déjeuner ou le dîner.

La morue

La morue est un poisson qui a une place importante dans la cuisine cap-verdienne, car elle est abondante dans les eaux environnantes. C’est un aliment de base pour de nombreux plats traditionnels du Cap-Vert, tels que la cachupa, la pastel de bacalhau et le caldo de peixe. La morue cap-verdienne est souvent préparée de manière simple, mais délicieuse, avec des ingrédients frais tels que des tomates, des oignons, de l’ail, des poivrons et des herbes fraîches. Les morceaux de morue sont généralement trempés dans de l’eau froide pendant plusieurs heures pour enlever l’excès de sel, puis cuits à feu doux dans une sauce savoureuse.

Sur le même sujet:   Voyage au Sénégal: Ses paysages, sa culture et son histoire

Les fruits de mer frais et les fruits tropicaux

Les fruits de mer frais, comme les crevettes, les langoustes, les poulpes et les calamars, sont également très populaires dans la cuisine cap-verdienne. Ils sont souvent préparés simplement avec du citron et de l’ail ou grillés et servis avec une sauce piquante. Les fruits tropicaux comme la papaye, la mangue et la goyave sont également abondants au Cap-Vert, et sont souvent servis en dessert ou en collation. Le gâteau de noix de coco, ou bolo de coco, est un dessert cap-verdien populaire, souvent servi avec du café. Pour connaître les bonnes adresses au Cap-Vert, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’une agence de voyages comme Nomade Aventure dont le site s’avère très complet.

Les boissons locales

Le Cap-Vert est également connu pour ses boissons locales. Le grogue est une boisson alcoolisée produite à partir de la canne à sucre locale. C’est un rhum artisanal qui est distillé de manière traditionnelle, souvent dans des alambics en cuivre. Le pontche est une boisson sucrée et alcoolisée à base de grogue, de lait condensé, de noix de muscade et de cannelle. Cette boisson est souvent servie pendant les fêtes et les célébrations. Le tchuba est une boisson traditionnelle à base de la sève de palmier. Enfin, ne manquez pas la dégustation du djugo, une boisson à base de jus de baobab, une fruit tropical qui pousse notamment en Afrique.

Si vous voyagez au Cap-Vert, ne manquez pas l’occasion de goûter à la nourriture locale et d’expérimenter les saveurs uniques de cette culture culinaire riche et diversifiée.

Sur le même sujet:   Les plus grands pays du monde