Les plus beaux endroits de Nouvelle Calédonie

Loin du stress des grandes métropoles, La Nouvelle Calédonie représente un avre de paix pour tout visiteur désireux de passer un séjour spécial et riche en plaisirs. Constituée d’un ensemble d’îles situées dans l’Océanie lointaine, elle se distingue de par ses beaux paysages et sa grande richesse culturelle. En témoigne d’ailleurs les attractions respectives de cinq de ses territoires qui font partie de cet archipel qui relève de la souveraineté française.

Le lagon

Pour les passionnés de merveilles de la vie marine, cette zone de la Nouvelle Calédonie est un trésor à découvrir. En effet, il s’agit d’un ensemble de sites au niveau desquels on dénombre plus de 350 espèces de coraux et également plus de 1500 espèces de poissons. Étendue sur une superficie de 24000 kilomètres carrés et d’une profondeur d’environ 25 mètres, il est d’ailleurs unique au monde dans la catégorie des écosystèmes récifaux.

Au nombre de ces sites, on peut citer entre autres la zone des récifs d’Entrecasteaux, la zone du Grand Lagon Nord, la zone du Grand Lagon Sud ainsi que la zone d’Ouvéa et de l’île Beautemps-Beaupré qui font partie des six sites de la Nouvelle Calédonie qui ont été inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco en 2008.

Atoll de Nokanhui

Situé au niveau du sud de l’île des Pins, cette île corallienne séduit de prime abord avec sa vue magnifique. Cette vue se caractérise notamment par le bleu pure et splendide de ses eaux et le sable blanc qui les entourent.

Sur le même sujet:   Plonger à la découverte de l’univers aquatique de la Polynésie en snorkeling

Aussi, le plaisir de se rendre dans les environs de cet atoll protégé sera complété par la possibilité de contempler son intéressante faune aquatique composée entre autres de tortues marines, de dauphins et de requins en plus de sa richesse en matière de coraux convenablement sauvegardés.

L’île d’Ouvéa

Elle fait partie des îles Loyauté situées dans la région nord-est de l’île de la Grande Terre en Nouvelle Calédonie. De par la beauté de ses différentes caractéristiques naturelles, elle est désignée par certains comme étant une destination paradisiaque.

On y retrouve une zone côtière, un large lagon ainsi que de petits îlots. Elle s’illustre également au plan naturel avec ses falaises de Lékiny dans sa région sud. Sur le plan des monuments, elle est entre autres connue pour abriter de nombreux édifices religieux tels que l’église Saint-Michel de Fayaoué ou encore l’église du Saint-Nom-de-Marie de Mouli.

L’île des Pins

L'Ile des Pins

Également considérée comme un paradis terrestre, l’île des Pins se distingue au plan géographique avec ses nombreuses baies notamment la Baie des crabes situées à Gadji, la Baie d’Ouaméo ou encore les Baies de Saint-Maurice et de Saint-Joseph.

Sur le plan floristique et faunistique, elle est également reconnue pour abriter des spécimens rares tels que la plante à fleurs Pittosporum leroyanum ainsi que l’espèce de fourmis Myrmecia apicalis.

Pour ce qui de ses édifices historiques, l’église de Notre-Dame de l’assomption bâtie en 1860 et située dans son village appelé Vao constitue également l’une de ses grandes attractions sur le plan touristique.

Hienghène

Nouvelle Calédonie

Située dans la province nord de la Nouvelle Calédonie, elle est l’une de ses zones les plus visitées par les touristes. D’une part, elle se distingue de par sa géographie composée de lagunes, falaises, récifs et plages. Elle dispose également d’aires marines protégées

Sur le même sujet:   L'histoire de la Cité Interdite en Chine

Comme activités, Hienghène est propice à la pratique de randonnées, de sports nautiques et de plongée marine. Pour les visiteurs désireux de s’imprégner des pratiques autochtones, des programmes d’initiation à culture kanak sont disponibles.

Comme lieux à visiter, le Centre Culturel Goa Ma Bwarhat est indiqué pour mieux découvrir l’histoire et le patrimoine de cette zone sans oublier les édifices religieux tels que la chapelle de Ganem ou encore l’église de Tiendanite.